Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

18/11/2017  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































SANTÉ

Les structures médico-sociales s´inscrivent dans une nouvelle démarche de responsabilité sociétale


Redacción 16/4/2015 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
Les services à domicile pour personnes âgées multiplient les démarches en matière de développement durable au gré des opportunités avec des gains importants à la clé. C´est notamment ce qui ressort des premiers résultats de la recherche action Add´âge pilotée par la Fédération Nationale Avenir et Qualité de Vie des Personnes Agées (Fnaqpa)
 
Il y a un peu plus d´un an, la Fnaqpa lançait avec le soutien des organismes de retraites complémentaires Agirc-Arrco et de la Caisse nationale de solidarité pour l´autonomie (CNSA) le projet action développement durable au service du grand âge dit Add´âge. En guise de premier bilan, Dider Sapy, directeur général de la fédération, a donc dressé, mercredi 15 avril à la presse, un état des lieux plutôt encourageant. 41% des directeurs de structures médico-sociales ayant répondu à l´enquête nationale déclarent avoir engagé des démarches de responsabilité sociale ou sociétale des entreprises (RSE) dans leurs structures . Plus globalement les résultats de cette étude semblent conforter Didier Sapy dans son idée qu´Add´âge n´est que la première pierre d´un dispositif plus large. Et d´ajouter que le développement durable est un véritable "outil de performance et d´efficience". Il a dans la foulée évoqué quelques expériences parmi les quinze établissements qui participent à la recherche-action Add´âge (lire encadré) et surtout mis en avant les gains constatés. Il considère notamment qu´il existe un parallèle entre les valeurs portées par la fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées et les trois piliers du développement durable, soit les dimensions sociale, environnementale et économique.
 
Le volet social : un argument de poids
 
Petit bémol néanmoins, la démarche développement durable au regard de l´amplitude de son champ d´application mériterait selon Didier Sapy d´être structurée. Le président de la Fnaqpa devait d´ailleurs présenter — le même jour que celui de la conférence de presse — à Laurence Rossignol, secrétaire d´État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l´Autonomie, les travaux du projet Add´âge avec l´objectif affiché d´interpeler les pouvoirs publics. Autre constat, c´est principalement le volet social de la démarche développement durable qui attire les dirigeants du secteur médico-social. 90% des directeurs interrogés — qui se sont engagés dans un projet RSE — déclarent l´avoir fait pour améliorer la qualité du service proposé aux personnes âgées, améliorer le dialogue social et la représentation collective, soutenir le personnel souhaitant développer ses compétences ou encore lutter contre les accidents du travail et les maladies professionnelles.
 
Le volet financier : une fausse excuse
 
Par ailleurs, certains résultats permettent de démentir quelques idées reçues. Ainsi, les directeurs qui ne se sont pas encore lancés dans une démarche de développement durable considèrent généralement que le manque de moyen financier serait le principal frein. Pourtant, parmi les directeurs interrogés, seulement un quart révèle avoir débloqué un budget spécifique pour lancer de telles actions, et seulement 9% des dirigeants et 5% des équipes ont suivi une formation spécifique, souligne Didier Sapy. Et de considérer qu´il ne faut pas pour autant ignorer l´argument financier notamment pour pérenniser le développment durable. Mais, pour lui, le principal obstacle au développement des démarches dans le secteur médico-social est l´absence d´évaluation des actions mises en place et le manque d´outil.
 
Après ses phases exploration (avec revue de littérature et diagnostic des quinze structures) et expérimentation, le projet Add´âge est entré dans sa phase de valorisation. Les résultats définitifs de l´étude seront présentés le 10 décembre prochain à Lyon à l´occasion du colloque "Développement durable et grand âge" organisé par la Fnaqpa avec la CNSA et l´Agirc-Arrco.

Autres questionsSanté
Un laboratoire américain envoie de l´anthrax par erreur
Travailler plus de 40 heures nuit à la santé cardio-vasculaire
Une infirmière espagnole est contaminée par le virus Ebola
L´aspirine peut freiner le risque de avoir un cancer de la prostate
Nouveau traitement pour guérir la leucémie
Inauguration de l´exposition´C3RV34U, l´expo neuroludique´ à la Cité des sciences et de l´industrie
Les Français sont mal préparés aux premiers secours, selon la Croix-Rouge
Les jeunes fumeurs réguliers de cannabis particulièrement sujets à l´échec scolaire
Santé : garanties d´un remboursement minimal par les complémentaires d´entreprise
Doctors implantent un coeur artificiel à l´hôpital universitaire de Nantes

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS