Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

18/11/2017  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































POLITIQUES

Les enseignants appelés à la grève

Grève en France

Sept organisations syndicales, représentant 80% des enseignants du second degré, appellent à la grève contre la réforme du collège. Certains vont réclamer son retrait, d´autres une reprise des discussions.
Redaction 20/5/2015 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
Des professeurs franciliens ont défilé mardi après-midi dans les rues de Paris entre le jardin du Luxembourg et le ministère de l´Éducation nationale. Plusieurs manifestations étaient par ailleurs organisées dans de nombreuses villes cet après-midi.

Avant les rassemblements, le premier ministre Manuel Valls a promis que la réforme serait «mise en œuvre comme prévu». Il s´agit d´un choix «entre le mouvement, la réforme indispensable, et le conservatisme», a ajouté le chef du gouvernement. François Hollande également a soutenu la ministre de l´Education. «La réforme doit permettre d´assurer la réussite pour tous et l´excellence», a-t-il poursuivi.

A 16h le nombre était de 10.000 manifestants présents à Paris. Dans le cortège Julie et Caroline, des enseignantes d´histoire et de sciences de la vie et de la terre venues de Bondy: «Nous ne voulons pas être réduites à des animatrices socioculturelles ou animer des groupes de parole. Nous enseignons des connaissances».

<< Les programmes de physique sont allégés de toute difficultés mathématiques» pour Sophie, prof de physique quand Frédérique, latiniste «de gauche», indique qu´elle est «opposée à cette réforme qui enlève des heures de cours aux élèves»

Concernant le nombre de d´enseignants en grève, ce n´est pas un raz-de-marée, mais c´est tout de même un bon score pour les syndicats d´enseignants qui ont appelé à la grève. Le ministère de l´Éducation nationale comptait ce mardi matin 27,61 % d´enseignants grévistes dans les collèges publics et 6,75 % dans le privé. Le Snes, principal syndicat d´enseignants du second degré, comptait lui plus de 50 % des professeurs en grève, sur ceux censés travailler ce mardi matin à huit heures. 

Les chiffres du ministère de l´Éducation nationale sont bien plus faibles, car sa comptabilité est différente. Prenons un collège lambda comprenant 100 personnels: 50 enseignants font cours ce matin, 30 font grève. Pour le ministère, qui globalise ses chiffres sur l´ensemble des professeurs du collège, on compte donc 30 % de grévistes. Mais le syndicat, qui ne prend en compte que les 50 personnes censées travailler ce jour là - et pouvant donc se mettre en grève -, on compte en revanche 60 % de grévistes. De beaux débats en perspective sur la traditionnelle guerre des chiffres, agitée à chaque grève en France.

Alors que le cabinet de Najat Vallaud-Belkacem devait recevoir les syndicats appelant à la grève, la ministre a assuré avoir entendu le mécontentement d´une partie des professeurs, et promis que des «garanties» pour une bonne mise en œuvre de la réforme seraient introduites dans les textes d´application.

Ce sont surtout les professeurs de lettres et de langues qui se sont mobilisés mais pas seulement. Dans les cortèges, on comptait aussi des professeurs de sciences, de technologie. Des professeurs de lycée et de classes préparatoires ont ça et là rejoint les cortèges organisés dans plusieurs villes de France. Les parents ont été sollicités.

Pour Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, syndicat qui défend la réforme, «le tsunami de grévistes n´aura pas envahi les pavés. Il affirme que «très clairement les profs ont montré aujourd´hui hui qu´ils étaient lointain d´être majoritairement hostiles à la reforme.»


Autres questionsPolitiques
La Commission européenne présente le projet de budget de l´UE pour 2016
Le Parlement européen en lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.
La France et l´Union européenne vont punir l´obsolescence programmée
Ast Terni: les syndicats et les employeurs contre l´UE
Manuel Valls: "La France est une fabrique de grands scientifiques"
L´Enseignement supérieur et recherche : les élections professionnelles 2014
Les États-unis et l´Union européenne coopèrent sur sur la cybersécurité et le cyberespace.
Un avion de chasse syrien attaqué par la Turquie
Guerre probable entre la Russie et l´Ukraine
L´UE et USA établissent des sanctions contre la Crimée

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS