Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

23/9/2017  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































SANTÉ

Un laboratoire américain envoie de l´anthrax par erreur

Une bactérie qui peut aussi tre utilisée comme arme bactériologique.

Ce Mercredi, les autorités américaines ont reconnu que leur armée avait envoyé par erreur, à plusieurs laboratoires, des échantillons actifs de bacille de charbon, plus connu sous le nom d´anthrax. Selon le Pentagone, aucune personne en contact ne présenterait les symptômes de contamination. Plusieurs laboratoires ont reçu ces échantillons, ainsi qu´une base en Corée du Sud de l´armée de l´Air américaine.
Redaction 28/5/2015 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
Le centre d´essai de Dugway, quie est située dans une vaste zone dans l´Utah appartenant à l´Armée de terre des États-Unis dont la principale mission est de tester les systèmes de défenses des États-Unis et de ses alliés face à des attaques chimiques et biologiques, a expédié des bactéries de l´anthrax  à différents laboratoires américains. Les bacilles de cette maladie infectieuse - qui peut être attrapée aussi bien par les hommes que par les animaux, et dont les spores peuvent résister plusieurs années dans la nature - se trouvaient dans un lot préalablement irradié pour tuer tous les bacilles actifs.

Si la bévue est a priori sans danger, elle a néanmoins nécessité le traitement par précaution de quatre employés de trois sociétés différentes, comme l´a indiqué le Pentagone. L´alerte aux autorités a été donnée par un laboratoire du Maryland, dans l´est, qui a constaté la présence de bacilles actifs le 22 mai.

D´autres laboratoires, situés en Californie, dans l´est (Virginie, Delaware, New Jersey, New York), dans le nord (Wisconsin) et enfin au Texas et dans le Tennessee, sont susceptibles de recevoir ces échantillons. Le Pentagone n´a en revanche pas confirmé si ces échantillons expédiés par erreur contenaient eux-aussi des bacilles vivants.

Le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone, a fait savoir qu´"il n´y a pas de risque identifié pour le public, et il n´y a pas de cas confirmé ou suspecté de contamination".

22 militaires américains exposés ?

Par ailleurs, un autre laboratoire militaire situé sur la base aérienne d´Osan, en Corée du Sud est également concerné. L´armée a indiqué que "22 militaires ont peut-être été exposés" durant un entraînement.

Le centre d´essai de Dugway dans l´Utah, responsable de l´erreur, participe actuellement à un programme de recherche militaire visant à fabriquer des tests de détection des menaces biologiques qui sont utilisables sur le terrain, précise le colonel Steven Warren, le porte-parole du Pentagone.


Autres questionsSanté
Les structures médico-sociales s´inscrivent dans une nouvelle démarche de responsabilité sociétale
Travailler plus de 40 heures nuit à la santé cardio-vasculaire
Une infirmière espagnole est contaminée par le virus Ebola
L´aspirine peut freiner le risque de avoir un cancer de la prostate
Nouveau traitement pour guérir la leucémie
Inauguration de l´exposition´C3RV34U, l´expo neuroludique´ à la Cité des sciences et de l´industrie
Les Français sont mal préparés aux premiers secours, selon la Croix-Rouge
Les jeunes fumeurs réguliers de cannabis particulièrement sujets à l´échec scolaire
Santé : garanties d´un remboursement minimal par les complémentaires d´entreprise
Doctors implantent un coeur artificiel à l´hôpital universitaire de Nantes

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS