Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

23/9/2017  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































CAPITAL HUMAIN
Impact économique de la mobilité

La mobilité des étudiants a des répercussions importantes sur l´économie


Les étudiants étrangers ont des impacts positifs importants sur les établissements d´accueil et les pays ainsi que sur les pays d´accueil, selon un sondage commandé par le service d´échange académique allemand.
Redacción 20/1/2014 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
Les résultats allemands ont été comparés à ceux des Pays-Bas, l´Autriche, la Pologne, la Suisse et l´Espagne dans l’enquête. En 2011, il y avait 160 702 étudiants étrangers en Allemagne. Ils ont dépense un total de € 1,531 milliards en ayant un impact positif sur la consommation.

Cette dépense a donné lieu à 400 millions € de recettes fiscales. En d´autres termes, chaque étudiant international a contribué € 2500 pour le budget public. Cette valeur ajoutée a entraîné des effets sur l’emploi, ce qui a donné un total de 22 000 nouveaux emplois. D’après l’étude, les effets positifs de la mobilité des étudiants étaient significativement plus élevés que ceux prévus initialement.

L´investissement public dans les étudiants internationaux est compensé si 30 % des diplômés restent pour travailler en Allemagne pendant au moins cinq ans. Partant le nombre ci-dessus d’étudiants, la valeur ajoutée directe annuelle est € 53.

Source: University World News

Autres questionsCapital humain
Vol MH370 : l´avion toujours disparu
les 239 passagers toujours disparus
Première colonie sur Mars : 1058 candidats présélectionnés
L´orthographe est essentielle pour l´emploi
Une chercheuse traite des patients de Accidents Vasculaires Cérébraux avec des Jeux Vidéo

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS